Zep, le dessinateur...

>Cliquez sur le menu du haut pour avoir plus de détails (commentaires, images et photos, mp3, liens...) ;-)

>Bonus : descendez au bas de la page pour voir les clins d'oeil à Titeuf de dessinateurs croisé en dédicace !

>Petite biographie :
Né le 01/01/1967 en SUISSE, de son vrai nom Philippe Chappuis, Zep tire son pseudonyme du groupe Led zeppelin dont il était fan, c'est aussi le nom d'un fanzine qu’il a créé à l’âge de 12 ans...
Il sort diplômé de l’école des Arts Décoratifs de la ville de Genève et commence par publier des petits récits pour le magazine Spirou (pour des éditos par exemple, des animations diverses ou de récits trés courts : "Au bout du monde").Grâce à ses différentes publications dans les journaux suisses (Léon Coquillard en 1990 ou Kradock en 1991), Zep se fait remarquer par les Editions Glénat en 1992 avec son personnage Titeuf paru dans le fanzine désormais célèbre : "sauve qui peut!" et c’est le début de la grande aventure de Titeuf. Cette série aborde, toujours avec humour, par le biais du personnage Titeuf et sa bande, la vie d'un gosse de primaire avec ses questions et ses pensées souvent candides, mais aussi de nombreux thèmes d’actualité légers ou graves (Zep s'est d'ailleurs investi de plusieurs missions dont la dernière pour Handicap International...)
Pour en revenir à Titeuf, le succès va être quasiment immédiat : un tirage qui passe en quelques années de 10000 à 600000 exemplaires, pour aujourdui arriver à 1.400000 exemplaires pour le t.9, c'est dire le succès du petit héros à la mèche jaune !
Titeuf a maintenant des fans partout dans le monde...et l’apparition, du dessin animé qui connaît un réel succés et de nombreux produits dérivés en sont la preuve.
De nombreuses fois récompensé pour Titeuf (Prix de l’humour en 1993 à Sierre, Prix livres hebdo jeunesse 1995 et en 1996, Prix Alph Art jeunesse à Angoulême et Prix du public à Sierre, etc...), et plus récemment prix de la jeunesse à Angoulême pour le tome 9 de Titeuf, Zep a su renouveler avec talent la BD jeunesse...

>Une interview trés instructive :
A peine entré à l'Ecole des arts décoratifs, il démarche lui-même les employeurs potentiels : fanzines, journaux... "A 17 ans, raconte-t-il, j'ai été engagé par le magazine Spirou, à Bruxelles. C'était le rêve, j'avais l'impression d'être arrivé. En trois ans, je leur ai fourni une centaine de pages d'une série baptisée Victor. Mais, au fond, leur ligne éditoriale ne me convenait pas, il était impossible d'évoquer les sujets de société..." Le tournant des années 1990 s'annonce délicat. Zep a beau multiplier les allers-retours vers Paris (autre place forte de la BD) , ses projets d'album laissent indifférents. Les éditeurs doutent de son talent. L'humour n'est pas dans l'air du temps. Ses parents l'encouragent, mais sans trop y croire. "Nous pensions qu'il bifurquerait tôt ou tard vers le graphisme", confessent-ils. Le jeune homme gagne à peine de quoi vivre...
Titeuf, lui, ne fait son apparition qu'en 1991. Et encore, pas en public : juste dans les carnets de croquis de Zep, des livrets intimes que le jeune dessinateur de 24 ans remplit d'idées, de mots, de dessins, sans nécessairement les soumettre à des professionnels. "J'ai tout de suite senti qu'il se passait quelque chose entre Titeuf et moi. J'ai retrouvé le plaisir de la BD grâce à ce personnage libre de dire merde et non pas saperlipopette. Je l'ai montré à mon entourage. Un fanzine suisse a été le premier à le publier."
En 1992, un exemplaire de ce fanzine traîne chez Glénat quand l'un des directeurs de collection, Jean-Claude Camano, le remarque par hasard. "J'étais à la recherche de sujets en prise avec la société, se souvient Mr Camano. Or c'était le cas de Titeuf..." Il faut dire que Zep loue alors à Genève un atelier avec vue sur le préau d'une école primaire ! Les gosses jouent et se chamaillent. Zep observe, écoute, dessine. Des souvenirs personnels, extraits des précieux carnets, viendront nourrir ses gags.
Les ventes démarrent alors très vite et ne cessent de s'amplifier.
Selon Zep, le succès fulgurant de Titeuf est simplement dû au fait que ce personnage soit parfaitement en phase avec la génération des 8 - 12 ans. Titeuf est curieux de toutes sortes de choses, il cherche à comprendre ce que les adultes ne peuvent lui expliquer: la vie, la mort, le nucléaire, le sexe, etc. Il pose plein de questions naives. Les grosses "tatanes" de Titeuf, ce sont des Carterpillar à la mode. Zep est ainsi fait qu'aujourd'hui encore il passe son temps à observer. Tout, chez lui, est source d'inspiration : une école, les magasins, un supermarché... Des enfants passent et il attrape au vol une insulte inédite ("connard du cul !" ou "pesticules pourrites !"), une expression ("Génial ! Ça va être superkill !"), il "croque" une scène de dispute ou de rires. Les blagues sont donc bien actuelles et le lectorat peut s'identifier facilement dans ces petites histoires. Les jeunes enfants sont les héros et le coeur de cible de ces BD, ce qui ne les empêche pas d'être de grande qualité.
Les protagonistes de la série Titeuf sont des copies conformes des mouflets présents dans les cours de récré: Manu le binoclard, Marco le zonard, Nadia la meuf canon,... "Pour une BD d'humour, il faut avoir un personnage le plus expressif possible, avec peu de traits. La mèche, c'est très pratique pour représenter Titeuf fâché, énervé ou triste(...). Tous ses amis ont des signes particuliers. En effet, c'est plus facile de faire de bons personnages s'ils ont un signe de reconnaissance. Souvent, à l'âge de Titeuf, on est très cruel avec ceux qui ont un défaut physique ou un défaut de prononciation. J'avais envie de montrer que Titeuf n'est pas tout gentil et innocent, et qu'il peut être un véritable monstre."
Les gosses l'adorent, les parents s'en amusent. Les enfants adorent l'impertinence de Titeuf, ils ont l'impression de transgresser un tabou en lisant ses histoires de zigounette. Quant au parents, ils retrouvent toute leur jeunesse en lisant les aventures mouvementées du héros ! ;-)
>Mon avis perso :
Zep est un dessinateur de talent et un humoriste hors pair car outre un style maitrisé dans le domaine plastique (trait consciencieux, formes gracieuses et palette de couleurs incroyables) aussi bien dans ses dessins "formatés" bande dessinée (Titeuf et son monde) ou encore dans ses somptueuses illustrations (carnet de croquis, travaux J.J Goldman), il a en plus le don de trouver l'histoire qui va toucher le lecteur, tour à tour marrante, révoltante ou émouvante...Zep est pour moi un artiste accompli, au coeur de l'actualité, ultra productif, débordant de talent et qui n'a pas fini de nous étonner ...
Merci à toi pour tout ça ! ;-)

Pour découvrir le véritable Zep en chair et en pixels...
N'hésitez pas à aller sur son superbe site officiel www.zeporama.com véritable mine d'infos et de dessins pour la plupart inédits, un régal pour les yeux !!! :D

> Les dessins de Zep réalisés à Sollies-ville (lors de notre 1ere rencontre, voir forum...le 4eme dessin est aussi signé par Hélène ! :-)) et à Roquebrune !!! :-)

        

     

Mais mon plus beau cadeau, en plus de la rencontre, est quand même le clin d'oeil réalisé à la page 30, case 7 du tome 10 ! merciiiiiii encore, c'est génial ! :-)


Cliquez sur la case pour l'agrandir !
Retrouvez aussi l'interview de notre rencontre réalisée en août 2003 à Sollies-ville sur le forum de Zepounet : ICI !


> J'ai aussi demandé à divers dessinateurs (vous y reconnaitrez : Fenech, les frères Jouvray, Malnati, Abolin, Bianco, Nemiri, Lisa, JL Marco, Buche, Keramidas, Vuillemin, Julien Flamand, Julien Neel, Bessadi, Buche encore une fois, Di Martino, Simon léturgie, Nauriel, Poipoipanda, Vitamine, Magicfred, K1000, Marie Wai, Grelin, Nob et Dabs) croisé en dédicace de me faire un petit clin d'oeil à Titeuf, Zep ou la bandeà Tchô ! e t voilà ce que ça a donné ! :-)
     

     

     

     

     

     

     

     

     



Vous voulez participer au site ? vous avez des questions, des choses à dire ? Vous cherchez quelque chose de particulier ? ... envoyez moi vos Mailsici ou sur klubbers@voila.fr
Allez, @+ sur le site ! bye ! Klubb ;-)